DrakkarOnline - le Portail Normand de l’Information Economique (http://www.drakkaronline.com)

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Accueil >> Flash

 
L'histoire tourmentée de la raffinerie Petroplus

L’histoire tourmentée de la raffinerie Petroplus

 

Date de publication de l'article : 3/04/2013 
 


La raffinerie de Petit-Couronne, près de Rouen, pour laquelle deux dossiers de repreneurs ont été jugés recevables mardi, a connu une histoire tourmentée depuis sa vente par Shell à Petroplus en 2007.

- 2 août 2007 : La compagnie anglo-néerlandaise Shell vend au Suisse Petroplus sa raffinerie de Petit-Couronne, près de Rouen et celle de Reichstett, près de Strasbourg.

- 21 octobre 2011 : Petroplus annonce la suppression de 120 emplois sur 550 à Petit-Couronne.

- 27 décembre 2011 : Petroplus, qui exploite cinq raffineries en Europe, annonce le gel par les banques d’une ligne de crédit indispensable à son fonctionnement.

- 2 janvier 2012 : Faute de brut, la direction de la raffinerie de Petit-Couronne enclenche les manoeuvres d’arrêt des unités.

- 5 janvier 2012 - Le candidat socialiste à la présidentielle François Hollande appelle l’Etat à prendre ses "responsabilités" en se mettant en quête d’un repreneur.

- 24 janvier 2012 : La raffinerie est placée en redressement judiciaire pour six mois par le tribunal de commerce de Rouen.

- 10 février 2012 : Le dépôt des offres de reprise est fixé au 15 mars. Au moins trois candidats sont en lice : Klesch, Goldsmith et GEM Group.

- 24 février 2012 : Nicolas Sarkozy confirme la reprise temporaire de l’activité grâce à un contrat signé avec Shell.

- 1er mars 2012 : vote de la loi dite "Petroplus" qui permet à un tribunal de commerce de saisir les actifs d’une entreprise défaillante.

- 16 mars 2012 : Le tribunal de commerce reporte au 5 avril la date limite de dépôt des offres. Ce délai sera repoussé ultérieurement à huit reprises.

- 13 avril 2012 : Quelque 83 millions d’euros gagés sur les stocks de la raffinerie vont alimenter un fonds destiné à garantir l’avenir des salariés.

- 24 juillet 2012 : Le tribunal de commerce enregistre deux offres - incomplètes - d’Alafandi Petroleum Group (APG), basé à Hong-Kong, et NetOil dont le siège est à Panama.

- 16 octobre 2012 : Le tribunal de commerce prononce la liquidation de l’entreprise mais laisse un nouveau délai aux candidats pour déposer un projet de reprise.

- 6 novembre 2012 : Le tribunal de commerce juge toujours "incomplète" l’offre de NetOil associé à Hyundai et BP. Six autres candidats potentiels se disent intéressés : le fonds souverain libyen, APG, l’Irakien Jabs gulf energy Ltd, l’Iranien Tadbir energy development group, ainsi que les Suisses Activapro AG et Terrae International.

- 12 décembre 2012 : Faute de prolongation du contrat avec Shell, la direction décide l’arrêt de la raffinerie.

- 11 janvier 2013 : Le tribunal de commerce autorise, une dernière fois, la poursuite de l’activité jusqu’au 16 avril.

- 4 février 2013 : Matignon estime que les chances de trouver un repreneur sont "limitées".

- 5 février 2013 : Cinq candidats sont sur les rangs : Le Suisse Terrae et le Libyen Murzuq qui s’associeront, l’Egyptien Arabiyya Lel Istithmaraat le Chypriote FJ Energy Group et le Panaméen NetOil. Le tribunal les encourage à compléter leurs offres pas "juridiquement recevables".

- 6 février 2013 : La direction engage "les procédures préalables" à un plan social.


Source : AFP

Rapetisser la police Envoyer cet article par E-mail Imprimer Grossir la police

Envoyer cet article par e-mail

Thématique(s) associée(s) :

• Chimie / Pétrochimie
• Compétences, formation, RH et emploi
• Chiffres clés & Observatoires Éco

 
 
 
 
Drakkar hebdo
 
Lettre d'information
Thèmes * :
Pour recevoir chaque vendredi les infos de la semaine laissez nous simplement votre courriel
 
 
 
ISO 9001 : 2015 : révolution ou évolution ?  - atelier découverte AFNOR le 29 avril à Caen
 
Le train de la nouvelle France industrielle - le jeudi 24 avril au Havre
 
 
Bilan social annuel du transport routier de marchandises en 2012 - Le Bilan social annuel du TRM offre, pour le secteur des transports routiers de marchandises, un cadrage économique ainsi que des données et (...)
 
Profil de Créateurs/Repreneurs normands - Édition 2013 - La CCI de Normandie vient de publier son deuxième numéro de l’Observatoire Régional des Porteurs de Projet d’Entreprise. Cette année, le champ de (...)
 
 
La filière aéronautique en Normandie - Dossier d’Aval - novembre 2013 - Une publication de l’Insee Haute-Normandie
 
 
Ligne Nouvelle Paris-Normandie - Grand projet ferroviaire
 
Lancement du site Internet du CIRAS - Le Comité d’Initiation et de Recherche Aéronautique et Spatiale de Haute-Normandie
 
Espace Manche - Trouver un bâtiment, un terrain dans la Manche, les CCI et le Conseil Général vous accompagnent.
 
Le gouvernement lance un site pour aider les entreprises à exporter - Le portail www.france-international.fr, lancé officiellement par le ministère du Commerce extérieur lundi 16 décembre, rassemble toutes les informations et contacts utiles pour aider les entreprises à se développer à l’international.