DrakkarOnline - le Portail Normand de l’Information Economique (http://www.drakkaronline.com)

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Accueil >> Flash

 
L'Etat mis en demeure de trouver une solution avant le 16 avril

L’Etat mis en demeure de trouver une solution avant le 16 avril

 

Date de publication de l'article : 8/02/2013 
 

Au lendemain du constat des administrateurs judiciaires de Petroplus considérant que les six offres de reprise – les cinq remises le 5 février à 17h plus celle de NetOil - se sont pas « recevables en l’état », les réactions de l’intersyndicale flottent entre colère et volonté de saisir la moindre opportunité.

C’est cette position que défend le gouvernement et le ministère du Redressement productif dans la mesure où l’activité de la raffinerie est maintenue jusqu’au 16 avril. Le représentant en France du groupe égyptien Arabiyya Lel Istithmarat, l’a encore confirmé jeudi matin en demandant l’assistance des pouvoirs public dans le montage du dossier. Mais, si l’Etat peut intervenir dans le tour de table d’un repreneur à hauteur de 20% par l’intermédiaire du Fonds stratégique d’investissement (FSI), la décision finale reste à la discrétion du Tribunal de commerce de Rouen. Or celui-ci s’est montré très pointilleux et a déjà recalé par deux fois les dossiers de reprise de NetOil que d’aucun a présenté comme sérieux. C’est ce qui a sans doute poussé les administrateurs à déclencher la procédure de plan social qui, en cas d’échec, serait mis en œuvre dès les 16 avril.

Dans ces conditions, quel rôle peut jouer l’Etat ? Thierry Lepaon, futur secrétaire général de la CGT, a demandé que l’Etat soit « stratège qui réfléchit sur le long terme » dans ce dossier qui concerne l’industrie du raffinage en France. Il a déploré que les salariés de la raffinerie soient « victimes d’effets d’annonce ».

Le président du conseil général de la Seine-Maritime défend le gouvernement « qui accompagne la démarche » et considère que « la motivation de certains repreneurs potentiels doit permettre de garder l’espoir d’une poursuite de l’activité ». « Il reste deux mois pour faire aboutir ces offres, c’est un nouveau délai pour trouver une solution et il doit être utilisé à 100% ». Mais il n’écarte pas une issue négative et dit « comprendre » le travail engagé autour d’un plan social. « Je serai vigilant pour qu’il soit exemplaire », affirme-t-il.

Le maire communiste de Grand-Couronne, commune riveraine de la raffinerie, Michel Mamazouade, dénonce « les multiples revirements de situation dans ce dossier laissent le sentiment d’abandon et de mépris envers les femmes et les hommes concernés par l’exploitation du site ». Le sénateur communiste, Thierry Foucaud, appelle l’Etat à « s’engager. C’est l’intérêt national qui est désormais en jeu » car « la fermeture de Petit Couronne, c’est un Petroplus aujourd’hui pour dix, quinze, vingt Petroplus demain comme autant de sinistres industriels et économiques de plus ».

Sa collègue centriste Catherine Morin-Desailly (UDI), quelques heures avant l’annonce des administrateurs judiciaires avait « plus que jamais, réitéré son soutien aux salariés de Pétroplus et à leurs familles. », en espérant que « l’un des dossiers sera jugé recevable par les instances compétentes ».

L’analyse du député UMP de l’Eure, Bruno Le Maire, ancien ministre de Nicolas Sarkozy, est sévère, considérant que Petroplus « fait partie des dossiers sur lesquels le gouvernement et en particulier Arnaud Montebourg, a enfumé les salariés » .

Secrétaire départemental du FN et conseiller régional, Nicolas Bay voit les salariés de Petroplus comme les « victimes probables d’un désastre accepté par le Système UMPS ». « Le dossier a servi de caution sociale à Sarkozy, Hollande et Mélenchon auxquels l’intersyndicale, dominée par la CGT, a servi la soupe tout en refusant de manière totalement partisane la venue de Marine Le Pen sur place », déclare-t-il.

ANI
AFP - Petroplus : le gouvernement "soutient" l’offre égyptienne

Le gouvernement soutient l’offre de reprise "de bonne qualité" présentée par un groupe égyptien pour la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne en Seine-Maritime, a affirmé jeudi le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg.

"Nous avons eu la chance d’accueillir une offre un peu surprise mais qui pour nous est de bonne qualité, d’un groupe égyptien qui a pignon sur rue, disposant de liquidités et de pétrole", a déclaré le ministre sur la chaîne Public Sénat, ajoutant peu après que "le gouvernement a décidé de s’engager derrière" cette offre.


Source : ANI + AFP

Rapetisser la police Envoyer cet article par E-mail Imprimer Grossir la police

Envoyer cet article par e-mail

Thématique(s) associée(s) :

• Chimie / Pétrochimie
• Création / Transmission / Reprise
• Compétences, formation, RH et emploi
• Chiffres clés & Observatoires Éco

 
 
 
 
LHFORUM - Positive Economy Forum - du 23 au 26 septembre - Le Havre
 
 
 
54e Rencontres « l’Eure du Business »  - le Jeudi 18 septembre 2014 - Verneuil-sur-Avre
 
 
 
Drakkar hebdo
 
Lettre d'information
Thèmes * :
Pour recevoir chaque vendredi les infos de la semaine laissez nous simplement votre courriel
 
 
Améliorez l’efficacité de l’entreprise par le Lean - le 23 septembre 2014 de 8h30 à 10:45 - Innovapôle 76 - St Etienne du Rouvray (Rouen)
 
L’identité numérique, risques et opportunités - Atelier le lundi 15 septembre 2014 de 18h15 à 19h15 à Rouen (Pôle Normand des Échanges Électroniques)
 
Institut Carnot ESP : journée scientifique - le vendredi 4 juillet - CORIA - Technopôle du Madrillet - Saint-Etienne du Rouvray (Rouen)
 
24 Heures pour l’Emploi - le jeudi 2 octobre - Le Havre - Stade Océane
 
 
Les chiffres-clés du Cotentin - une présentation rapide de l’économie du Cotentin disponible en version numérique ou papier
 
CCI Observatoires : La Filière Numérique en Normandie - CCI Observatoires, une gamme d’outils pour parfaire la connaissance du tissu économique
 
Bilan social annuel du transport routier de marchandises en 2012 - Le Bilan social annuel du TRM offre, pour le secteur des transports routiers de marchandises, un cadrage économique ainsi que des données et (...)
 
Profil de Créateurs/Repreneurs normands - Édition 2013 - La CCI de Normandie vient de publier son deuxième numéro de l’Observatoire Régional des Porteurs de Projet d’Entreprise. Cette année, le champ de (...)
 
 
seine-maritime-tourisme.com - Nouveau site touristique de la Seine-Maritime
 
Ligne Nouvelle Paris-Normandie - Grand projet ferroviaire
 
Lancement du site Internet du CIRAS - Le Comité d’Initiation et de Recherche Aéronautique et Spatiale de Haute-Normandie
 
Espace Manche - Trouver un bâtiment, un terrain dans la Manche, les CCI et le Conseil Général vous accompagnent.