DrakkarOnline - le Portail Normand de l’Information Economique (http://www.drakkaronline.com)

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Accueil >> Zoom du jour

 
Dehondt s'impose comme l'un des premiers fabricants de machines à lin au monde

Dehondt s’impose comme l’un des premiers fabricants de machines à lin au monde

 

Date de publication de l'article : 13/08/2012 
 
Des enrouleuses, des retourneuses, des arracheuses… Dehondt technologies a creusé son sillon sans varier, dans un seul champ, celui du lin. Cette PME de Notre-Dame de Gravenchon d’à peine trente salariés est devenue l’une des trois références mondiales dans le domaine des machines à lin avec les Belges Union et Depoortere.

Rediffusion de l’article du 07/03/2012

Chaque année, Dehondt vend 150 de ces machines partout dans le monde, du moins dans les pays où le lin est cultivé : la France, la Belgique, les Pays-Bas, la Russie, la Biélorussie ou encore la Chine. "C’est un créneau de niche qui n’intéresse pas les grands groupes parce que les séries sont trop peu importantes", explique Guillaume Dehondt, le PDG de l’entreprise. Il peut se vendre 80.000 tracteurs par an en France et seulement 300 à 400 machines à lin dans le monde…

L’histoire de l’entreprise qui en est à sa cinquième génération remonte à la Première guerre mondiale et à l’invasion de la Belgique par les troupes allemandes. Le roi d’outre-Quiévrain doit quitter son pays et se réfugier en France, à Sainte-Adresse, dans la pointe de Caux. Quelques militaires l’accompagnent dont Elie Dehondt un agriculteur qui tombe durant son exil en admiration devant la qualité du lin normand. A la fin des hostilités, il décide de s’installer avec sa famille dans le Pays de Caux, à Crasville-la-Mallet, où il développe un petit atelier de teillage.

A l’époque les semis, la culture, l’arrachage, le rouissage et le stockage se faisaient entièrement à la main. Mais avec le dépeuplement des campagnes, les agriculteurs se détournent du lin et s’orientent vers le blé, une culture moins exigeante en main d’oeuvre. Pour survivre, les Dehondt doivent proposer aux liniculteurs une autre façon de travailler, plus mécanisée.

Au début des années 1950, Georges, le petit-fils d’Elie, construit sa première machine, une retourneuse. "Il avait bidouillé un engin avec un moteur de 2 CV et des roues de Dauphine", raconte Guillaume Dehondt. La famille quitte alors le teillage et Crasville la malet pour les machines à lin et Notre-Dame de Gravenchon. Avec le temps, l’entreprise se développe et survit à la grande purge des années 1980 et 1990 qui verront disparaître une grande partie des fabricants. "Nous avons été sauvés par l’innovation", assure Guillaume Dehondt.

JPG - 25.9 ko

Au début de cette décennie, la PME qui a réalisé en 2010 un chiffre d’affaires de 7,6 M€ dont 60 % à l’export semble être à un nouveau tournant.

Elle cherche à se diversifier dans le domaine de la fabrication de semi-produits en lin pour les secteurs de l’automobile, de la construction électrique et électronique, de la plasturgie, de la bagagerie… Il s’agit d’imposer le lin comme la "troisième" fibre dans les matériaux composites après le verre et le carbone.

L’objectif est de trouver de nouveaux débouchés au lin textile pour ne pas dépendre des seuls acheteurs chinois. Guillaume Dehondt préside ainsi aux destinées de Fimalin, un cluster auquel participent, outre son entreprise, des acteurs comme Arkema, Clextral, Dedienne plasturgie, Terre de lin ou encore l’Institut technique du lin.

Rapetisser la police Envoyer cet article par E-mail Imprimer Grossir la police

Envoyer cet article par e-mail


 
 
 
 
Drakkar hebdo
 
Lettre d'information
Thèmes * :
Pour recevoir chaque vendredi les infos de la semaine laissez nous simplement votre courriel
 
 
Le train de la nouvelle France industrielle - le jeudi 24 avril au Havre
 
Acheter local pour les entrepreneurs Seine-Eure - Un salon pour acheter local sur le territoire de la CASE, organisé le 17 avril au Vaudreuil
 
Le GIRV, Groupement Interprofessionnel de la Région de Vernon, fête ses 70 ans !  - Le jeudi 17 avril 2014, le Groupement Interprofessionnel de la Région de Vernon fêtera ses 70 ans au Manoir de la Chapelle Réanville. L’occasion (...)
 
Normandigital - 15 et 16 avril 2014 - Maison des Entreprises et des Territoires (CCI Caen Normandie)
 
 
Bilan social annuel du transport routier de marchandises en 2012 - Le Bilan social annuel du TRM offre, pour le secteur des transports routiers de marchandises, un cadrage économique ainsi que des données et (...)
 
Profil de Créateurs/Repreneurs normands - Édition 2013 - La CCI de Normandie vient de publier son deuxième numéro de l’Observatoire Régional des Porteurs de Projet d’Entreprise. Cette année, le champ de (...)
 
 
La filière aéronautique en Normandie - Dossier d’Aval - novembre 2013 - Une publication de l’Insee Haute-Normandie
 
 
Ligne Nouvelle Paris-Normandie - Grand projet ferroviaire
 
Lancement du site Internet du CIRAS - Le Comité d’Initiation et de Recherche Aéronautique et Spatiale de Haute-Normandie
 
Espace Manche - Trouver un bâtiment, un terrain dans la Manche, les CCI et le Conseil Général vous accompagnent.
 
Le gouvernement lance un site pour aider les entreprises à exporter - Le portail www.france-international.fr, lancé officiellement par le ministère du Commerce extérieur lundi 16 décembre, rassemble toutes les informations et contacts utiles pour aider les entreprises à se développer à l’international.