DrakkarOnline - le Portail Normand de l’Information Economique (http://www.drakkaronline.com)

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Accueil >> Zoom du jour

 
Antoine Rufenacht lève le voile sur le Grand Paris Métropole Maritime… <span class='spip_document_30 spip_documents' >
<img src='http://www.drakkaronline.com/IMG/png/sound-btn.png' width="16" height="16" alt="" /></span>

Antoine Rufenacht lève le voile sur le Grand Paris Métropole Maritime…

 

Date de publication de l'article : 24/02/2012 
 
Le développement de la vallée de la Seine sera à n’en pas douter le plus grand chantier d’aménagement du territoire depuis les années 70. En dévoilant mercredi à la presse son rapport, remis la semaine dernière au premier ministre, le Commissaire général pour le développement de la Seine, Antoine Rufenacht, n’a pas caché son souhait de voir ce dossier revêtir le titre emblématique « d’enjeu national ». Et ce, quelle que soit l’issue des résultats des prochaines élections, présidentielles et législatives…

Non ! Antoine Rufenacht en est persuadé. Le rapport qu’il a remis la semaine dernière au premier ministre sur le développement de la vallée de le Seine, ne sera pas un énième dossier, vite enterré une fois son rapporteur sorti de la pièce. « Il s’agit d’un dossier emblématique. Un de ces grands dossiers qu’a pu connaître la 5ème République à l’image de l’aménagement littoral du Languedoc-Roussillon (1963) ou de la création de la région parisienne (1976) », souligne Antoine Rufenacht, Commissaire général pour le développement de la vallée de la Seine (CGDVS).

Relancer l’économie maritime et portuaire et faire de Paris une « ville monde » en la dotant d’un accès à la mer, l’aménagement de la vallée de la Seine va bien au-delà d’une simple réorganisation administrative. Il s’agit avant tout d’un « véritable investissement d’avenir », partie intégrante d’un Grand Paris qui a pour objectif de redistribuer les cartes entre la capitale et l’une de ses plus proches provinces, chacun ayant besoin de l’autre pour continuer à se développer…

Dans ce rapport, six axes stratégiques ont été présentés, allant de la nécessaire réalisation du « Seine Gateway » à la mise en place d’une métropole équilibrée entre Rouen, le Havre, Caen et Evreux en passant par une vallée de la Seine « laboratoire de réindustrialisation et de sortie de crise ». Il propose également la mise en place d’une gouvernance partagée, composée à parité de représentants de l’Etat, des collectivités et du monde économique, le secrétariat général et le « bras armé » étant assurés par un CGDVS placé sous l’autorité du Premier ministre et doté de moyens financiers pour « financer des équipements incontournables d’une part, et des actions stratégiques d’autre part ».

Au chapitre des équipements incontournables figurent ainsi la Ligne nouvelle Paris Normandie (LNPN), le port d’Achères et l’achèvement de l’A 104, la liaison A13-A28 (dite contournement Est de Rouen), la réalisation d’un réseau ferroviaire à haute performance réservé au fret entre Paris, Rouen et Le Havre et enfin un lien fluviomaritime dans le port du Havre. Cinq équipements majeurs dont le coût avoisine les 18 milliards d’euros. « C’est vrai, c’est une somme, mais il faut bien voir cela dans le cadre d’un investissement pour l’avenir, étalé sur plusieurs dizaines d’années », souligne Antoine Rufenacht.

J-O.G.
JPG - 47.4 ko

Complément d’information avec Antoine Rufenacht, au micro de Jacques-Olivier Gasly

1 – La LNPN, un projet essentiel

IMG/mp3/Rufenacht_-_LNPN.mp3

2 – Des fusions seront inéluctables, à commencer par celle des Ports de Rouen, du Havre et de Paris

IMG/mp3/Rufenacht_-_Fusions.mp3

3 – Associer le monde économique à la gouvernance

IMG/mp3/Rufenacht_-_Gouvernance.mp3

Consulter la synthèse des principales propositions

Les axes stratégiques :

Afin que le développement de la vallée de la Seine constitue « un véritable investissement d’avenir », et donc une chance pour l’avenir de la France, le rapport expose plusieurs axes stratégiques sur lesquels pourraient s’appuyer un projet global et cohérent d’aménagement et de développement de la vallée de la Seine, partie intégrante du Grand Paris.

1. La nécessité d’une stratégie d’information et de communication : le dossier doit devenir l’un des éléments essentiels de l’action et de la communication gouvernementale. Un site internet propre à la vallée de la Seine doit être créé sur le portail du gouvernement et surtout, une « marque » doit être imaginée pour identifier le Grand Paris et sa façade maritime.

2. La réalisation du « Seine Gateway », afin de faire du système portuaire et logistique de la vallée de la Seine l’une des principales portes d’entrée de l’Europe de l’Ouest ; afin de développer les activités logistiques et industrielles tirant partie de l’offre de transport de la vallée de la Seine ; afin de favoriser la montée en gamme des activités logistiques par l’innovation, la formation et la recherche ; afin de prendre en compte les objectifs du Grenelle de l’environnement et de développer l’usage du transport fluvial et ferroviaire

3. La mise en place d’une métropole équilibrée, favorisant les conditions du développement d’un réseau urbain en vallée de Seine qui s’appuie sur les grands pôles d’attractivité que sont la métropole parisienne, la confluence Seine-Oise, le territoire de Seine-Aval, les agglomérations du Havre, de Rouen, de Caen, mais aussi celles d’Evreux et de Seine Eure. Une contractualisation entre les trois régions et l’Etat devra être établie et l’opportunité de Contrats de Développement Territorial recherchée pour, entre autres, l’achat de friches industrielles ou de foncier pour la construction de nouvelles gares.

4. La vallée de la Seine comme un laboratoire de réindustrialisation et de sortie de crise. La forte tradition industrielle de cette région (énergies, chimie, pétrochimie, automobile, aéronautique) la désigne tout naturellement à cette fin, mais sous certaines conditions : que ce développement industriel soit durable et que se généralisent les pratiques de l’écologie industrielle ; que les capacités de recherche, d’ingénierie et de management du risque se structurent ; que la question de la formation fasse l’objet d’une attention toute particulière ; que le système de recherche et de transfert de technologie se renforce ; que les filières et les pôles de compétitivité s’organisent à l’échelle de la vallée de la Seine

5. La vallée de la Seine comme un laboratoire de développement durable. Cet objectif peut être poursuivi sur des thèmes précis : engagement dans la démarche ISO 26000, thématique de l’eau (protection de la ressource, protection des berges, qualité des eaux de Seine à leur dispersion en mer), thématique de l’air (schémas régionaux climat air énergie par exemple), thématique de la sauvegarde et de la mise en valeur des paysages, thématique du développement durable de l’agriculture

6. L’émergence d’une culture partagée sur l’ensemble du territoire. Le rapport privilégie à ce titre la constitution d’un certains nombre de réseaux (autour de l’impressionnisme par exemple, mais aussi du spectacle vivant ou du patrimoine). Il préconise aussi une extension du « rapport Janicot sur la dimension culturelle du Grand Paris » à l’ensemble du territoire concerné et non plus à la seule Ile-de-France. Créer un label « Musée d’Orsay » pour Le Havre, Rouen et Honfleur ou travailler sur le concept d’une exposition internationale sur la métropole de demain sont aussi des pistes proposées.

Rapetisser la police Envoyer cet article par E-mail Imprimer Grossir la police

Envoyer cet article par e-mail

Thématique(s) associée(s) :

• Aménagement du territoire

 
 
 
 
 
 
Drakkar hebdo
 
Lettre d'information
Thèmes * :
Pour recevoir chaque vendredi les infos de la semaine laissez nous simplement votre courriel
 
 
Le train de la nouvelle France industrielle - le jeudi 24 avril au Havre
 
Acheter local pour les entrepreneurs Seine-Eure - Un salon pour acheter local sur le territoire de la CASE, organisé le 17 avril au Vaudreuil
 
Le GIRV, Groupement Interprofessionnel de la Région de Vernon, fête ses 70 ans !  - Le jeudi 17 avril 2014, le Groupement Interprofessionnel de la Région de Vernon fêtera ses 70 ans au Manoir de la Chapelle Réanville. L’occasion (...)
 
 
Bilan social annuel du transport routier de marchandises en 2012 - Le Bilan social annuel du TRM offre, pour le secteur des transports routiers de marchandises, un cadrage économique ainsi que des données et (...)
 
Profil de Créateurs/Repreneurs normands - Édition 2013 - La CCI de Normandie vient de publier son deuxième numéro de l’Observatoire Régional des Porteurs de Projet d’Entreprise. Cette année, le champ de (...)
 
 
La filière aéronautique en Normandie - Dossier d’Aval - novembre 2013 - Une publication de l’Insee Haute-Normandie
 
 
Ligne Nouvelle Paris-Normandie - Grand projet ferroviaire
 
Lancement du site Internet du CIRAS - Le Comité d’Initiation et de Recherche Aéronautique et Spatiale de Haute-Normandie
 
Espace Manche - Trouver un bâtiment, un terrain dans la Manche, les CCI et le Conseil Général vous accompagnent.
 
Le gouvernement lance un site pour aider les entreprises à exporter - Le portail www.france-international.fr, lancé officiellement par le ministère du Commerce extérieur lundi 16 décembre, rassemble toutes les informations et contacts utiles pour aider les entreprises à se développer à l’international.