DrakkarOnline - le Portail Normand de l’Information Economique (http://www.drakkaronline.com)

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Accueil >> Flash

 
Prison de Rouen : les projets de l'administrations se heurtent à l'opposition déterminée des populations et des élus

Prison de Rouen : les projets de l’administrations se heurtent à l’opposition déterminée des populations et des élus

 

Date de publication de l'article : 22/11/2011 
 

Après huit mois de concertations, la préfecture de Région Haute-Normandie ne progresse pas sur le choix d’un lieu d’implantation pour la nouvelle Maison d’arrêt qui doit remplacer à l’horizon 2017 la prison devenue vétuste et obsolète “Bonne nouvelle“ de Rouen. Les maires de communes sollicitées conviennent de l’urgence mais aucun se porte volontaire pour accueillir la structure.

Les premières ont été sollicitées en avril, Canteleu, Mesnil-Esnard, Bois-Guillaume et La Vaupalière, à l’intérieur de la CREA ou enclavée dans l’agglomération. Elles se sont clairement et rapidement opposées au projet. Plusieurs associations y militent toujours pour bloquer une éventuelle implantation. Des pétitions circulent et engrangent des centaines de signatures.

Courant octobre dans un ultime tour de table la préfecture a pris note du refus des élus concernés. Dans l’impasse, le périmètre d’implantation a été élargi. La première recommandation de se situer à 20 minutes du palais de justice de Rouen pour limiter les temps de transferts des détenus a été portée à 40 minutes. Conséquence directe, les communes du canton de Pavilly et de la communauté de communes Caux-Austreberthe (Pavilly, Bouville, Mesnil-Panneville), celles de La Rue-Saint-Pierre, Saint André-sur Cailly et Quincampoix, ou celles du canton de Boos sont devenues éligibles. A nouveau, le refus des maires sur ces nouveaux secteurs ne s’est pas fait attendre. La nouvelle prison (700 détenus) s’étendra sur 15 hectares.

Avec les contraintes de transports à 25 km de Rouen, le projet est jugé incompatible avec le Grenelle de l’environnement. Il est soit trop loin de Rouen ou trop près d’un site Seveso qui impose des contraintes d’évacuation des détenus en cas d’accident industriel. Le projet est encore jugé trop consommateur de terres agricoles et particulièrement gênant près des lotissements (nuisances sonores avec les appels au haut-parleur, nuisances visuelles avec les murs d’enceintes à 6 mètres de hauteur). La préfecture toujours en phase de concertation envisage une nouvelle réunion courant décembre. Pour tenir les délais de mises en service, l’Etat, également maître d’ouvrage dans l’opération, devrait rendre son arbitrage courant 2012.

Campagne ou ville ?

Le député de Seine-Maritime, maire et conseiller général de Yerville, Alfred Trassy-Paillogues (UMP) s’étonne dans un récent courrier adressé au préfet de Région Rémi Caron de « la méticulosité pathétique » avec laquelle la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) s’applique à « cibler le monde rural » pour l’implantation de la nouvelle prison et ceci « alors que des sites pourraient apparaître comme plus appropriés ». L’élu ne comprend pas pourquoi la nouvelle prison ne pourrait pas rester à Rouen ou à proximité immédiate. Il cite l’exemple du site de l’école de police à Oissel (ancienne caserne du Génie) susceptible à ses yeux d’accueillir la prison. Il demande formellement un inventaire des « nombreuses » friches industrielles, « notamment celles de la SNCF », sur l’agglomération de Rouen.

La prison s’invite au Salon des maires Antoine Rufenacht, commissaire général pour le développement de la vallée de la Seine, Jean-Pierre Weiss, directeur de l’APIJ, Pascal Vion, directeur d’un centre pénitentiaire Sud-Francilien et Borja Huidobro, architecte, participeront au Salon des maires 2011 à une table ronde intitulée “Accueillir un établissement pénitentiaire sur un territoire communal : un atout pour la collectivité“. Au-delà de l’entête peu interrogative les retombées sociales et économiques d’un projet de cet ordre, ses contraintes ou l’accompagnement de la commune candidate seront tour à tour abordés.

Salon des maires, porte de Versailles, Paris 15ème, Hall 2.1/salle 22, jeudi 24 novembre de 14h15 à 15h15


Source : ANI

Rapetisser la police Envoyer cet article par E-mail Imprimer Grossir la police

Envoyer cet article par e-mail

Thématique(s) associée(s) :

• Aménagement du territoire

 
 
 
 
Drakkaronline  - devient Normandinamik.cci.fr
 
 
 
 
 
Drakkar hebdo
 
Lettre d'information
Thèmes * :
Pour recevoir chaque vendredi les infos de la semaine laissez nous simplement votre courriel
 
 
Rencontres Régionales de l’Innovation (RRI) - 8ème édition - le vendredi 28 novembre 2014 - ESIGELEC - St-Étienne du Rouvray (Rouen)
 
Rencontres nationales des Groupements d’Employeurs Culture - Journée publique le 28 novembre 2014 - Le Havre - Docks Océane
 
Semaine de la PME : trois jours pour booster votre activité - La 4ème édition de Semaine de la PME se déroulera du 18 au 20 novembre 2014 à la CCI du Havre.
 
 
Les chiffres-clés du Cotentin - une présentation rapide de l’économie du Cotentin disponible en version numérique ou papier
 
CCI Observatoires : La Filière Numérique en Normandie - CCI Observatoires, une gamme d’outils pour parfaire la connaissance du tissu économique
 
Bilan social annuel du transport routier de marchandises en 2012 - Le Bilan social annuel du TRM offre, pour le secteur des transports routiers de marchandises, un cadrage économique ainsi que des données et (...)
 
Profil de Créateurs/Repreneurs normands - Édition 2013 - La CCI de Normandie vient de publier son deuxième numéro de l’Observatoire Régional des Porteurs de Projet d’Entreprise. Cette année, le champ de (...)
 
 
seine-maritime-tourisme.com - Nouveau site touristique de la Seine-Maritime
 
Ligne Nouvelle Paris-Normandie - Grand projet ferroviaire
 
Lancement du site Internet du CIRAS - Le Comité d’Initiation et de Recherche Aéronautique et Spatiale de Haute-Normandie
 
Espace Manche - Trouver un bâtiment, un terrain dans la Manche, les CCI et le Conseil Général vous accompagnent.